Enfin une astrophysique et quantique réunifiées et très cohérente ?

Le jeune physicien Nassim Haramein a développé une théorie cosmologique et quantique unificatrice et cohérente à partir de constructions tétraédriques de la réalité qui semble tenir debout pour réunifiée toutes les incongruité de nos vues déformées et trop séparées de la Grande Création universelle (voir lien en marge de droite).

Sa façon de présenter la chose en terme d’horizons topologiques en vortex spatio-temporels de torsion rejoint très exactement ce que transmettaient les ummites dès les années 1970 concernant leur compréhension universel (fonctionnant en trous spatiaux et vérifiées sur leurs engins spatiaux) de torseurs infiniment petits (indétectables avec n’importe quel instrument, même pour eux, très en avance sur nous) qu’ils avaient affublé dans leur langage du terme de torseurs de vecteurs énergétiques spatio-temporel IBOZOO UU (écrit phonétiquement). http://www.youtube.com/watch?v=e1UC_vkSKrI

Qui leur permettaient de passer instantanément dans un univers gémellaire par changements d’axes, ce qui d’après les ummites raccourcissaient considérablement les distances spatiales énormes en court-circuitant les plis de l’espace-temps. L’astrophysicien Jean Pierre Petit, analysant ce dossier (en provenance d’Ummo, à environ 14 années lumière constellation de La Vierge) très technique et en avance sur nos connaissances de l’époque, avait fait à l’époque tourner un modèle d’univers gémellaire sur l’ordinateur du CERN qui avait démontré cette possibilité d’univers gémellaire, tout en s’intéressant à une éventuelle propulsion  des ovnis sous forme d’enveloppe de plasma magnéto-hydrodynamique M.H.D..

Curieusement, comme le confirme Nassim, la physique dite classique (même moderne) fit l’impasse bizarre dans beaucoup de ses calculs énergétiques sur les effets de vortex, de torsion, de forces centrifuges ou centripète et de Coriolis, il est vrai très compliqués pour l’époque, sans ordinateurs puissants !§! Même au niveau des noyaux de l’atome !

D’où la fausse parade en parlant d’énergie cosmique « caché », de matière « noire », d’énergie « sombre » du vide qu’on sait maintenant très puissante…, toutes des leurres pour cacher les insuffisances de cohésion fondamentale de la physique. Ce que cherche depuis longtemps à lever Nassim.

Et, il semble qu’il y ait réussi, ce qui est remarquable, mais fortement contesté par la physique classique qui se voit complètement remise en cause et ne l’accepte pas encore en 2014… -étonnant non…, cachant cette théorie au grand public, alors qu’exposée sur You-tube depuis 2003…, Burk !

De son côté Nassim Haramein, avec sa cohésion thétraédrique des événements spatiaux et infiniment petits qui séparent en tous lieux et dimensions de manière fractale fine la réalité à tous niveaux, semble pouvoir démontrer que la physique de papa est à ranger dans les catacombes (de préférence essais-nient-en).

En effet, il va bien plus loin grâce à ses méditations, voulues vraies et universellement bien connectées au plus large universellement connu, puisqu’il rejoint l’ésotérisme de tous temps passés, ainsi que la métaphysique intentionnelle pour démontrer que chacun vit au centre de Sa propre réalité créatrice (sûre si voulue littérale sans en douter), qui peut être très différente de celle des autres dès lors qu’il y a trop de séparation des points de vue, des compréhensions ou des croyances en terme d’horizons évènementiels.

Il est donc plus que temps que ce monde mette à plat toutes ses cachoteries monumentales, innommables, faites pour faire durer des dits « modèles » touffus et incompréhensibles de la physique qui ne fonctionne pas entre eux et qui nous ruinent en engins de plus en plus inutiles et coûteux, tels les accélérateurs de particules… Aller de plus en plus dans l’infiniment petit ne mènerait qu’à ne rien découvrir de cohérent de plus.

En exposant comment sa théorie unificatrice simple fait intervenir des trous noirs de toutes tailles en n’importe quel édifice stellaire, Nassim résout ainsi la frontière spatio-temporelle qui, nous le croyions jusque là, serait une frontière aux voyages spatiaux. Il y aurait des trous noirs potentiels partout,  surtout dans le vide, très énergétique comme on le sait déjà, et chaque ovni, même sans passer par celui du Soleil, serait capable de recréer un « trou de vers en forme de vortex (du genre de la série « SG1 la porte des étoiles », pour ceux qui voudraient s’imaginer cela plus simplement -cette série ayant été inspirée, bien entendu…).

Ce que révèle Nassim est plus que captivant, car il rejoint ainsi les  prétendus « mystères » des formes géométriques gravées il y aurait 10000 ans à Abidos en Egypte sur un pilier situé en profondeur, dans une partie très ancienne de temples enfouie sous des dépôts de sédiments de plus de 15 m, qui situe l’ancienneté.

Cette gravure géométrique tétraédrique fractale inscrite dans de la structure profonde du granit est une représentation universelle de vie et de toute la base des créations de l’infiniment petit à l’infiniment grand !

Des crops-circles déposés autour d’antennes de télescopes et autres, auraient répondu à notre message envoyé par le télescope d’Arecibo en code binaire, de manière très explicite. Mais bizarrement…, ni la Nasa ni l’astrophysique officielle ne l’ont mentionné…!§!

Tout cela pour faire du fric en prétendant chercher de « l’introuvable »…!§!

Pleins d’autres crop-circle confirment les bases théoriques de Nassim…, à l’évidence, les preuves abondent en toute notre histoire même !

On nous cache énormément de choses à la fois sur nos passés de venues extra-terrestres, que sur la forme et le fonctionnement réel de toute la Création…! Il est temps de se secouer les neurones de toutes ces inepties…!§!

Pour cela, il suffit de voir une pleine cohérence universelle dans son propre environnement, comme au niveau quantique infiniment petit de nos cellules et atomes, car Nassim démontre qu’elle existe de manière fractale.

Et que c’est à chacun de nous d’étendre cette lumière cohérente, autant dans notre infiniment petit personnel que vers l’infiniment grand (au moins la planète et son aura, si ce n’est le système solaire entier…), sous forme d’intentions créatrices d’Amour/Vérités larges/cohérence/Perfection/vie harmonieuse et saine intégrée correctement à la nature en la préservant vraiment sur le long terme…, etc !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s