POURQUOI DEVOIR ANALYSER GLOBALEMENT LES RESTES DE CIVILISATIONS PASSÉES ?

Si l’on ne prend que le pourtour de la mer Mes-dits-errent-ra-niais, à copieurs satisfaits de leurs dites traditions valables d’un siècle à l’autre, déjà pour la ville copte d’Antinoé (Antinoupolis) disparue en plein désert, plus qu’à montagne de poteries cassées, l’on remarque pleinement la dérive des prétendues « bonnes habitudes de civilisation » qui amenèrent à ces déserts-là, sans travail sur les vues planétaires d’ensemble.

Les égyptiens de la haute antiquité (celle des pharaons – nous, devenue cells des phares-ah-honte…) ont perduré tant qu’il ne faisaient aucun excès au bord du Nil, connaissant à quel point la savane de leur époque était précaire. Il retenaient en terrasse le précieux limon que charriait le Nil. Mais…, messes/mess sans recréer les talus arborés nécessaires pour un prolongement en amont sur les collines (v. http://greenjillaroo.wordpress.com) pour étendre le roulement d’humidité arborée strictement indispensable / inn dispense sable, (????).

Une fois assis en confort excessif qui nous engraisse et nous empêche de beaucoup bouger, trop nourris de graisses animales, sommes nous dispensés d’éviter de s’occuper de la nature à fond pour finir systématiquement obèses en nos déserts ??? Regardons aux USA ! Ne serais-ce que là d’abord…

Dès que la basse Egypte ultérieure se retrouva à développer excessivement des positions assises, de prêtres et de serviteurs ‘sert-villes’, il leur fallait plus boire que de transpirer (pour ne pas avoir trop chaud), et de préférence du vin comme les grecs et les romains ultérieurement.

Hors, dès que le commerce du vin en amphore fût inventé, ce fut la catastrophe écologique résultant « en prime » du mode de fabrication de ces poteries, rien qu’au bois… très rare en ces régions !§ !

Une civilisation de trop, plus qu’à fausses prétentions sculptées en vertical, les colonnes de pierre imitant des asperges…, se coupait du naturel vital global : la nécessité impérative de reconstruire des forêts vierges aménagées là où il en manque !

Que les russes cassaient leur verre de champagne dans leurs orgies à roulette russe, les anciens du pourtour de la mer ‘médite-erre-vanés’ devaient casser des poteries des amphores à qui « mieux mieux » pour faire riches à triches.

Sans se rendre compte qu’il y avait en amont une pénurie grandissante de bois dans les régions asséchées où il n’allaient plus même chasser, le gibier vite en manque. La gestion préalable et précautionneuse de l’ensemble laissée négligemment de côté…!§ !

De ce fait, les prêtres égyptiens finirent par inventer des dieux à têtes d’animaux pour cacher leur larcin, comme nous maintenant en annonçant de partout que les races animales s’épuisent, sans rien faire pour éviter nos déserts continentaux grandissants.

LES TRADITIONS PASSÉES, à CONSERVER PEUT-ÊTRE…, MAIS PAS TOUTES !

En regardant un reportage récent sur la mutation de « civilisation » des aimables « sauvages » papous de Bornéo, je me suis dit que la borne-ai-eau allait risquer une fois de plus d’être franchie avec le commerce et les moyens prétendus « modernes » de regroupement vendus « sécurisés ».

Ces papous-là ne se battaient que pour se distraire, faire la fête, en costumes très décorés. Comme ils respectaient leur jungle, elle ne présentait aucun animal dangereux, aucun serpent venimeux même… ! Seul le python était à saisir à la tête avec rapide précaution.

Ces papous-là se promenaient nus, les hommes habillés seulement d’un étui pubien qui montraient leurs muscles avantageux de grands marcheurs-inventeurs-bricoleurs jamais obèses (du moins tant que pas de téléphone portable à la main, cherchant à faire du commerce d’import-‘ex-pores’…).

Depuis lors, les jeunes se décidèrent d’aller tenter leur chance en vile-ville, et se déguisèrent en vêtements plastiques solides et trop durables. Dédaigneux des traditions naturelles de leurs ancêtres…, mais pas de l’installation de robinets connectés à des tubes en plastique au lieu du bambou fendu d’autrefois…, ni des poubelles rendues dès lors obligatoires.

La prise en charge en réseaux payants et taxés était inéluctable à terme !

QUEL BILAN GLOBAL POUR NOTRE DITE CIVILISATION « MODE-ERRE-NOEUDS » ?

En prenant l’étendue croissante de déchets plastiques issus de l’industrie du pétrole qui jonche notre monde actuel, en déserts et déforestation accrus, l’on voit avec ‘stup-paye-fraction’ le désastre de nos coutumes commerciales incontrôlées, récentes et hâtives (noyons vite le poisse-sons pour tromper nos enfants… !!!).

Pourtant, le pétrole est issu des végétaux et tout plastique écologique, biodégradable sans risque pour la santé pourrait être fabriqué par notre chimie moderne à partir de cellulose et de bactéries ciblées.

Mais par « soucis » d’économie sacro-sainte (et pas saine, toux le cons-traire…), l’on nous vend l’inverse du bon sens du passé, la précipitation au travers de prétendues modes inévitables (comme celle de parfums ruineux au prétentieux noms de « Savage » pour faire passer la pilule, prétendu revenu au vrai (entouré de fleurs sauvages qu’il n’y a même plus nulle part…).

Le bilan global n’a jamais était fait avant de produire, jam-mets, car « il faut se nourrir », mais maintenant que du pire artificiel salement packagé aux pollutions à conséquences de santé incontrôlables…!§ !

CHANT- JONCS ou CHIANTS-JONQUES en vies prétendues célestes et mieux ailleurs ?

Avoue dieux/d’yeux voir, côté troisième œil intuitif connecté mieux dit. Moi, j’ai fait ma part sans jamais refuser de vérités étendues n’oubliant rien !

LES ETATS OU CONFÉDÉRATIONS D’ÉTATS FONT-ILS LE MIEUX ?

Si l’on regarde l’Europe, il n’y a que la Suisse, la Confédération helvétique, qui grâce à la votation des peuples (souvent plus sensés que les lobbies et cartels autres) a une politique énergétique des transports éclairée… ! En effet, ce pays est le seul a avoir créé un réseau national de stations-service proposant du gaz naturel (du GNV).

Hors, on le sait, tout gaz importé est fossile et dépendant de provenances peu sûres, pas garantie, la qualité du gaz importé n’étant même pas la même suivant la provenance.

Pourtant, ce gaz est bien du méthane issu de la putréfaction des végétaux, tel le gaz de marais. C’est donc une énergie totalement renouvelable si extraite de végétations renouvelées, de feuilles d’arbres, lesquelles sont en plus des pompes à CO2 dans l’atmosphère.

Le bilan global du GNV est parfait si l’on en généralisait la production en valorisant nos forêts en talus à terrasses arborées genre rizières qui feraient « forêts primaires », et, retiendraient l’eau et l’humus en prime !

La preuve que nous sommes mal dirigés, conseillés, orientés (en plus de nos mal-à-dits pas enseignés de changer dès l’enfance) est exprimé dans l’orientation actuelle des industries de distribution et fabrication de l’énergie qui ne suit pas ce modèle écologique et dynamique propre évident, mais laisse les industriels en place imposer leurs préférences.

Notre agriculture, nos pétroliers et constructeurs automobiles nationaux ou européens ne sont nullement obligés de s’orienter vers de telles réalisations d’avenir. On leur laisse une fois de trop le choix qui les arrange et eux seuls !

Pas de généralisation de réseau GNV mondial non plus avec l’obligation de proposer des véhicules hybrides électriques les plus souples et légers possibles (à supercondensateurs et batteries comme certains bus récents) doublé d’un complément d’autonomie par petit moteur GNV.

Toutes nos industries devraient tendre sans discussion possible vers le plus écologique, autonome propre et sûr pour la santé…, et l’on continue à l’inverse en refusant de voir l’évidence, comme pour le déplorable commerce des armes, la déforestation spéculative… Tel n’est pas une civilisation accomplie…!§!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s